vendredi 23 avril 2010

Rendez-vous dans les hautes sphères

Marianne Meunier

Marianne Meunier est journaliste à Jeune Afrique depuis novembre 2005. Elle suit plus particulièrement l’actualité de la RD Congo, de la Mauritanie et du Nigeria.
 

Nous avons rendez-vous à Kinshasa avec un « grand-quelqu’un ». Un nom bien connu, un témoin de certains moments clés auxquels tout journaliste aurait aimé assister, un « VIP » qui ne va pas sans ses cerbères. Sa parole est rare, il fuit les médias.

Enfin, le voir… Pouvoir mettre un visage sur cette réputation, se faire son idée. Être à la source, ne plus être plus tributaire des récits de seconde main. Et peut-être, ensuite, composer son numéro directement pour s’informer. Merci à l’intermédiaire qui a arrangé la précieuse rencontre.

Lire la suite

vendredi 2 octobre 2009

Drôle d’époque

Tshitenge Lubabu M. K.

Journaliste à Jeune Afrique depuis juin 2006, Tshitenge Lubabu M. K. couvre essentiellement l'Afrique centrale, la culture en général et la région des Grands Lacs où il adore parler le swahili.

Chaque année, après les épreuves des examens d’Etat, c’est-à-dire le baccalauréat, je surfe sur la Toile pour voir les résultats et évaluer le niveau des jeunes Congolais. Force est de constater que ceux qui terminent leurs études secondaires d’aujourd’hui ne sont pas plus doués par rapport aux bacheliers – en République Démocratique du Congo on dit finalistes – d’il y a trente ans. J’ai constaté que si, comme hier, les élèves réussissent avec une moyenne de 50 %, ceux d’aujourd’hui ont des lacunes étonnantes. Je me suis ainsi amusé à voir comment ils écrivent leurs prénoms. Ils écrivent Guyaume au lieu de Guillaume ; Ive au lieu d’Yves ; Chrispin à la place de Crispin.

Lire la suite

mardi 2 juin 2009

Chinoiseries à Kinshasa

Marianne Meunier

Marianne Meunier est journaliste à Jeune Afrique depuis novembre 2005. Elle suit plus particulièrement l’actualité de la RD Congo, de la Mauritanie et du Nigeria.
 

Il y a beaucoup de légendes urbaines sur les Chinois à Kinshasa. Un Kinois d’une quarantaine d’années, sérieux et habitué à travailler avec les journalistes étrangers, me raconte que les douaniers les laissent passer à leur arrivée à l’aéroport même s’ils n’ont pas de visa. Explication de cette source fantaisiste : comme beaucoup d’entreprises chinoises réalisent les « Cinq chantiers » - le programme de reconstruction du pays promis par le président Joseph Kabila -, les gardiens du temple de N’Djili, les mêmes qui secouent les passeports des voyageurs aux yeux non bridés pour y trouver l’indispensable carnet de vaccination, sont indulgents avec les Chinois.

Lire la suite

vendredi 17 avril 2009

Kinoiseries

Tshitenge Lubabu M. K.

Journaliste à Jeune Afrique depuis juin 2006, Tshitenge Lubabu M. K. couvre essentiellement l'Afrique centrale, la culture en général et la région des Grands Lacs où il adore parler le swahili.

Pour le commun des Congolais, les Kinois (habitants de la capitale de la RDC) sont une espèce curieuse, à la fois forbans, sapeurs, ambianceurs, suffisants, malotrus de première classe qui parlent une langue "impolie" par excellence, le lingala. En un mot, les Kinois brillent par leurs kinoiseries.

Lire la suite

vendredi 23 janvier 2009

La CPI, sans âme ni symbole

Marianne Meunier

Marianne Meunier est journaliste à Jeune Afrique depuis novembre 2005. Elle suit plus particulièrement l’actualité de la RD Congo, de la Mauritanie et du Nigeria.
 

Retour de La Haye et de la Cour pénale internationale (CPI), où, raide comme la justice, le Congolais Jean-Pierre Bemba a comparu pendant quatre jours, du matin au soir, dans une salle d’audience décorée façon chalet Ikea : les bureaux des avocats et des magistrats, les murs, les portes, tout dans ce bocal (une vitre sépare la salle du public) est en bois clair. Pour réchauffer le cœur inquiet des bougres accusés de génocide, de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité (les trois champs de compétence de la Cour) ?

Lire la suite

mardi 5 février 2008

Resquilleurs

Tshitenge Lubabu M. K.

Journaliste à Jeune Afrique depuis juin 2006, Tshitenge Lubabu M. K. couvre essentiellement l'Afrique centrale, la culture en général et la région des Grands Lacs où il adore parler le swahili.

La scène se passe à Goma, pendant la Conférence sur la paix, la sécurité et le développement dans les deux provinces du Kivu (est de la République démocratique du Congo).

Vu la complexité des problèmes, plusieurs personnalités étrangères débarquent dans le chef-lieu du Nord-Kivu pour y rencontrer le président Joseph Kabila.

C’est le cas du ministre belge de la Coopération, Charles Michel, qui va retrouver dans un hôtel de Goma les représentants de la communauté internationale invités au forum.

Lire la suite

vendredi 20 juillet 2007

Zut ! J'ai allumé la télé congolaise !

Georges Dougueli

Georges Dougueli est journaliste à Jeune Afrique depuis juillet 2006. Il aime voyager et effectuer des reportages en Afrique subsaharienne.
 

Même à l'étranger, je reste un accroc du petit écran. Naturellement, à peine arrivé à Kinshasa, en RDC, j'ai allumé la télé...

Manque de pot, je tombe sur une plage de pub. Alors j'attends qu'elle passe pour découvrir les programmes. Mais ça n'arrête pas et, forcément, ça attire mon attention.

De spot en spot, je me rends compte que deux brasseurs locaux se sont partagé les chanteurs de ndombolo autour de « Primuuus, la seule vraie bière ! » et « Skoool la bière qui restera ».

Lire la suite