Abedi est très gentil. Vraiment très gentil. C’est le chauffeur qu’un ami m’a conseillé pour m’emmener à Jinja, à presque 100 kilomètres de Kampala. Là où se trouvent les fameuses sources du Nil. Abedi est congolais et a dû fuir son pays pendant la « guerre de Kabila », comme il dit, lors de laquelle son frère est mort et lui a été violemment battu.

Lire la suite