mercredi 2 juin 2010

Le Gabon a changé !

sballong

Stéphane BALLONG est journaliste à Jeune Afrique depuis août 2009. Il travaille essentiellement sur les sujets économiques et politiques.

C’est d’abord un chauffeur de taxi qui me l’a dit. Nous sommes en début d’après-midi, le lundi 3 mai, à Libreville. La voiture me conduit à un rendez-vous en bord de mer à l’hôtel Laïco, l’ancien Intercontinental. Le taximan est burkinabè et vit dans le petit « Émirat » d’Afrique centrale depuis la fin des années 1990. L’homme avait décelé dans mon accent mes origines ouest-africaines. Et lorsque je lui ai expliqué que c’était mon premier séjour dans la capitale gabonaise, il est devenu intarissable et s’est mis à me raconter la vie sous Bongo « père ».

Lire la suite

vendredi 5 mars 2010

Quelques mots sur la Françafrique

Elise Colette

Elise Colette est journaliste à Jeune Afrique depuis janvier 2002. Après avoir parcouru une bonne partie du continent, elle couvre désormais l'Afrique subsaharienne et les grandes réunions internationales.

Des posters géants sur les murs du Palais des Congrès, à la Cité de la démocratie de Libreville, montraient les couples présidentiels franco-gabonais se serrant la main sur le perron de l'Elysée : Charles De Gaulle et Léon Mba ; Georges Pompidou et Omar Bongo ; Valéry Giscard d'Estaing et Omar Bongo ; François Mitterrand et Omar Bongo ; Jacques Chirac et Omar Bongo ; et, enfin, Nicolas Sarkozy et Ali Bongo Ondimba...

Lire la suite

mercredi 16 septembre 2009

Comment héberger des journalistes sans se fâcher ?

Georges Dougueli

Georges Dougueli est journaliste à Jeune Afrique depuis juillet 2006. Il aime voyager et effectuer des reportages en Afrique subsaharienne.
 

Couvrir une élection à risques fait partie du métier de journaliste. En débarquant à Libreville à la veille de la présidentielle du 30 août dernier, les hommes de médias avaient conscience que le Gabon était potentiellement un « point chaud » du continent. Il n’y avait qu’à écouter la violence des discours de campagne à la radio, regarder les foules crier victoire avant même que le scrutin ne se tienne pour s’inquiéter de cette cocotte-minute sous pression que semblait devenir ce pays d’Afrique centrale. Dans la perspective de vivre des moments difficiles, il a donc fallu s’organiser.

Lire la suite