jeudi 28 janvier 2010

Stiglitz déclare la guerre contre Wall Street

Samir Gharbi

Samir Gharbi est journaliste à Jeune Afrique depuis 1978. Il couvre l'actualité économique africaine et internationale et s'intéresse notamment aux questions de développement et d’énergie.

« À mes étudiants dont j’ai tant appris, dans l’espoir qu’ils apprendront de nos erreurs… » C’est avec cette phrase que l’illustre professeur d’Économie américain Joseph E.Stiglitz, entame son nouveau livre Le triomphe de la cupidité. Le prix Nobel d’Economie (2001) est d’une modestie à couper le souffle. Je l’ai rencontré lors d’une conférence organisé le 11 janvier à Tunis par l’Institut africain de développement dirigé et animé par Sibry Tapsoba. Il a passé la journée à expliquer « les fondamentaux de la Grande dépression de 2008-2009 » qui, selon lui, a sonné le glas du capitalisme sauvage. Comme, dit-il, la chute du mur de Berlin a annoncé la fin du communisme.

Lire la suite

mercredi 27 janvier 2010

Washington l'africaine

Nicolas Michel

Journaliste à Jeune Afrique depuis janvier 2002, Nicolas Michel couvre principalement les questions culturelles et l'actualité de l'Afrique de l'Est. Il est aussi romancier.

Qui l’ignore ? Dans les veines de l’actuel résident de la Maison Blanche coule du sang africain. Ce qui est moins connu, en revanche, c’est que dans les années 1970 Washington était surnommée « Chocolate City », les Africains-Américains représentant alors près de 70 % de la population. La « ville chocolat », le terme est-il encore acceptable sous le règne du politiquement correct ? Certes pas. Pourtant, en arpentant les rues de la capitale fédérale, l’impression demeure : on y croise plus de Noirs que de Blancs. Vérifications faites, les chiffres le confirment. Il y a 57 % d’Africains-Américains dans le district de Columbia, contre 12,8 % à l’échelle nationale.

Lire la suite

mardi 19 janvier 2010

Obamaniac merchandising

Nicolas Michel

Journaliste à Jeune Afrique depuis janvier 2002, Nicolas Michel couvre principalement les questions culturelles et l'actualité de l'Afrique de l'Est. Il est aussi romancier.

Imagine-t-on le portrait du président français Nicolas Sarkozy apposé sur une boîte de calissons d’Aix-en-Provence ? Peut-on envisager de boire son thé au jasmin dans un mug à l’effigie de la Première dame du Cameroun ? Croise-t-on souvent un homme d’affaire portant sur ses boutons de manchette le visage de Silvio Berlusconi ou celui d’Angela Merkel ? Certes, Carla Bruni-Sarkozy a posé nue pour des photos d’art, mais de là à commercialiser ses courbes sous la forme d’une poupée en plastique, il y a un pas…

Lire la suite