Voilà, la Coupe du monde est terminée. Les vuvuzelas se sont tues, les patrons de café ont rangé drapeaux et écrans géants, et les amateurs attendent le prochain Mondial pour revivre ces émotions particulières. Les Marocains, comme tous les supporters du monde, ont vibré devant les matchs avec, en plus, un petit serrement au cœur.

Lire la suite